TYPES DE PRÉSENTATION AU CONGRÈS DE 2023

Le congrès annuel de la SCP de 2023 aura à son programme une multitude de présentations de divers types. Il s’agit notamment de :

  • Ateliers (de durée variable et d’admissibilité variable aux crédits de formation continue, y compris des ateliers de 6 heures, de 3 heures et de 85 minutes)
  • Communications orales individuelles (de durée variable, y compris des présentations éclair de 5 minutes, des présentations orales de 12 minutes, des réunions d’échange de 25 minutes et des séances théoriques de 25 minutes)
  • Communications orales de groupe (de durée variable, y compris des discussions en groupe de 55 minutes et des symposiums de 55 minutes)
  • Affiches (affiches papier)

Vous trouverez ci-dessous de plus amples renseignements sur chacun de ces types de présentation, y compris la description et les exigences relatives à la proposition de communications de chaque type de présentation.


ATELIERS

Le congrès de la SCP de 2023 proposera trois types d’ateliers :

  • Ateliers précongrès de perfectionnement professionnel de 6 heures/6 crédits de formation continue
  • Ateliers précongrès de perfectionnement professionnel de 3 heures/3 crédits de formation continue
  • Ateliers de 85 minutes (certains donneront droit à des crédits)

Ateliers précongrès de perfectionnement professionnel de 3 heures/3 crédits de formation continue et de 6 heures/6 crédits de formation continue

L’intervenant qui présente un atelier de perfectionnement professionnel – qu’il s’agisse d’un atelier de 6 heures/6 crédits de formation continue ou de 3 heures/3 crédits de formation continue – est habituellement un expert chevronné du sujet traité; les propositions soumises par un débutant dans le domaine ne seront pas prises en considération.

Les ateliers de perfectionnement professionnel ne servent pas à présenter de nouvelles recherches empiriques.

Les ateliers de perfectionnement professionnel sont présentés par une personne ou un groupe; ils ont une composante pratique et expérientielle et/ou comprennent des démonstrations. Il s’agit d’activités participatives, où les délégués prennent part à la discussion et interagissent entre eux. Dirigés par un ou des intervenants dont l’expérience et l’expertise du sujet traité sont largement reconnues, les ateliers doivent faire en sorte que les participants aient acquis, au terme de l’activité, de trois à six compétences, techniques et/ou outils nouveaux et concrets (c.-à-d., résultats d’apprentissage). Ainsi, un bon atelier de perfectionnement professionnel est novateur, interactif, inclusif, intégré et instructif; il interpelle les participants et est bien organisé, et il offre, à la fois aux psychologues expérimentés et aux psychologues en début de carrière, la possibilité de poursuivre leur perfectionnement professionnel.

La SCP utilise depuis longtemps les enregistrements vidéo modifiés des ateliers précongrès comme contenu de base des cours de perfectionnement professionnel continu en ligne offerts aux membres de la SCP et à d’autres professionnels des sciences du comportement. Le contenu de votre présentation ne sera transformé qu’avec votre consentement pour être ajouté à nos cours de perfectionnement professionnel continu en ligne.

La SCP fournira une rémunération aux intervenants par atelier (et non par présentateur) pour les ateliers qui sont enregistrés pour être convertis en cours de perfectionnement professionnel continu sur la plateforme de formation continue de la SCP. Les sections de la SCP pourraient également fournir des fonds supplémentaires. Pour obtenir des renseignements sur un éventuel soutien supplémentaire que vous pourriez obtenir pour organiser votre atelier, veuillez communiquer avec la ou les sections de la SCP concernées à l’adresse suivante : https://cpa.ca/fr/sections/.

Les intervenants acceptés seront tenus de présenter leur atelier en personne et sur place.

Atelier (85 minutes)

Les ateliers, d’une durée de 85 minutes, sont présentés par une personne ou un groupe dont l’expérience et l’expertise du sujet traité sont largement reconnues.

Les ateliers sont censés avoir une composante pratique et expérientielle et/ou comprendre des démonstrations; il s’agit d’activités participatives, où les délégués prennent part à la discussion et interagissent entre eux. Chaque atelier doit faire en sorte que les participants acquièrent, au terme de l’activité, au moins trois compétences, techniques et/ou outils nouveaux et concrets (c.-à-d., résultats d’apprentissage). Ainsi, un bon atelier est novateur, interactif, inclusif, intégré et instructif; il interpelle les participants et est bien organisé, et il offre, à la fois aux psychologues expérimentés et aux psychologues en début de carrière, la possibilité de poursuivre leur perfectionnement professionnel.

Des crédits de formation continue peuvent être accordés, le cas échéant. La conversion en cours de perfectionnement professionnel continu pourrait également se faire.

Les intervenants acceptés seront tenus de présenter leur atelier en personne et sur place.


COMMUNICATIONS ORALES INDIVIDUELLES

Présentations éclair (5 minutes)

La présentation éclair est un type de présentation qui permet de transmettre de l’information oralement, à l’aide de supports visuels et de façon succincte, de susciter de l’intérêt à l’égard d’un projet ou d’un programme et de favoriser le réseautage entre les délégués. Ce format est recommandé aux participants qui souhaitent présenter leurs recherches sous la forme d’un exposé plutôt que d’une affiche.

Les présentations éclair ne peuvent comporter plus de trois diapositives et seront regroupées en séances. Pour être efficace, une présentation éclair doit se concentrer sur l’essentiel et être livrée de manière stimulante, tout en suscitant la réflexion.

Les propositions de présentation éclair doivent comporter les renseignements suivants : justification, aperçu de la méthodologie, résumé des analyses ou des évaluations réalisées, conclusions qui découlent des résultats ou de l’évaluation et aperçu des mesures, des recommandations ou des répercussions.

D’ici le 3 juin, tous les intervenants acceptés doivent présenter deux versions de leur présentation éclair : l’une où les diapositives sont accompagnées d’une narration hors-champ et l’autre, pas. La présentation accompagnée d’une narration hors-champ sera offerte sur la plateforme virtuelle de la SCP et le service des communications de la SCP en fera la promotion au cours de l’été.

Communications orales de 12 minutes (12 minutes)

La communication orale de 12 minutes vise à faire un rapport détaillé sur une série d’études empiriques (plus de deux), ou un programme ou une intervention complexe.

Les communications orales de 12 minutes sont structurées comme suit : 10 minutes pour la présentation et trois minutes réservées aux questions. Ce type de communication est réservé à l’échange d’informations sur une série complexe d’études ou un programme ou une intervention compliqués.

Les propositions de communication orale de 12 minutes doivent comporter les renseignements suivants : le contexte empirique et théorique et la justification des études ou du programme/politique ou de l’intervention; la méthodologie générale des études ou l’approche employée pour concevoir le programme/politique ou l’intervention; un résumé des analyses, des résultats et des conclusions; un aperçu des mesures, des recommandations ou des répercussions engendrées, qui seront mises en œuvre ou évaluées.

Toutes les propositions de communication orale de 12 minutes seront regroupées en séances, organisées autour d’un thème ou d’un sujet précis. Afin de s’assurer que les communications orales de 12 minutes proposées sont associées à la séance thématique appropriée, chaque proposition doit renfermer des descripteurs clairs.

Les intervenants acceptés seront encouragés à présenter un enregistrement de leur exposé afin qu’il soit inclus à la plateforme virtuelle du congrès; les enregistrements seront mis à la disposition de tous les délégués inscrits sur demande et le service des communications de la SCP en fera la promotion au cours de l’été.

Séances théoriques (25 minutes)

Les séances théoriques servent à examiner une ou plusieurs perspectives/méthodes/analyses théoriques ou à faire la synthèse de perspectives/méthodes/analyses théoriques. Ce type de communication ne sert pas à présenter de nouvelles recherches empiriques. L’intervenant qui présente une séance théorique est habituellement un expert chevronné du sujet traité; les propositions soumises par un débutant dans le domaine ne seront pas acceptées. Il peut arriver que trois présentations soient regroupées en une seule séance, le modérateur étant chargé de faire respecter l’horaire.

Les intervenants acceptés sont invités à présenter un enregistrement de leur exposé afin qu’il soit inclus à la plateforme virtuelle du congrès; les enregistrements seront mis à la disposition de tous les délégués inscrits sur demande et le service des communications de la SCP en fera la promotion au cours de l’été.

Réunions d’échange (25 minutes)

Les réunions d’échange visent à échanger, explorer et susciter des idées et des réflexions sur un sujet/thème/cas, un programme ou une intervention; elles servent également à lancer des idées sur des méthodes novatrices en matière de recherche, de pratique, d’enseignement et/ou de politiques.

Chaque réunion d’échange est proposée par un animateur, qui doit fournir un résumé succinct, mais clair (15 minutes maximum) des principaux points, idées, approches, interventions, etc. à débattre et à explorer. En outre, l’animateur doit inciter les participants à échanger et à interagir les uns avec les autres, et à se centrer sur le sujet de la réunion (minimum 10 minutes).

Les propositions de réunion d’échange doivent comprendre les éléments suivants : un énoncé des principales questions, idées ou approches, interventions, etc. à débattre et à explorer; un énoncé expliquant pourquoi ces questions, idées, etc. sont d’actualité et propices à l’échange d’idées; une description des méthodes à utiliser pour encourager les participants à échanger, à s’intéresser au sujet du forum et à interagir les uns avec les autres.

Les propositions de réunion d’échange dont l’objectif est de présenter/examiner des recherches empiriques ne seront pas retenues.


COMMUNICATIONS ORALES DE GROUPE

Discussion en groupe (55 minutes)

Une discussion en groupe est une discussion virtuelle portant sur un sujet précis, réunissant un groupe sélectionné d’experts qui partagent des points de vue différents. Elle est précédée par une brève introduction et laisse ensuite la parole aux experts et au public.

Les discussions en groupe sont généralement animées par un « modérateur », qui dirige le groupe d’experts et le public tout au long de la discussion. Habituellement, les discussions en groupe réunissent trois ou quatre experts en la matière, qui exposent des faits, donnent leur opinion et répondent aux questions du public, posées par le modérateur ou présentées directement par le public.

Une discussion en groupe n’est PAS : une série d’exposés présentés l’un après l’autre, un entretien individuel avec chacun des experts ou une simple séance de questions et réponses avec le public.

Les propositions de discussion en groupe doivent comprendre les éléments suivants : un résumé général du sujet de discussion, expliquant le caractère inédit ou controversé du sujet, ou la pertinence du sujet par rapport au thème; le nom/affiliation/rôle du modérateur et une mention de ses qualifications pour animer la séance; les noms/affiliations/rôles de quatre experts au maximum et, pour chaque expert, un énoncé décrivant clairement le point de vue particulier que chacun apportera à la discussion.

Symposium (55 minutes)

Un symposium est un type de présentation où une série de communications orales portant sur le sujet du symposium sont présentées. Chaque symposium devrait compter un modérateur/animateur (qui prendra la parole pendant 10 minutes), un titre général et un résumé, et trois communications (10 minutes chacune), chacune étant accompagnées d’un titre et d’un résumé. Les modérateurs du symposium peuvent décider de choisir un participant à la discussion.

Chaque symposium est créé et proposé par une personne, appelée « animateur du symposium » (ou « modérateur »). Le modérateur/animateur peut jouer son rôle de l’une des trois manières suivantes : animateur/modérateur seulement, intervenant présentant l’une des communications orales, ou participant à la discussion. Les intervenants qui participent à un symposium peuvent venir du même pays ou de pays différents.

Les propositions de symposium doivent comprendre les éléments suivants :

  • un résumé général du symposium accompagné des renseignements suivants : une brève description du sujet du symposium; un énoncé expliquant le caractère inédit ou controversé du sujet, ou la pertinence du sujet par rapport au thème du congrès; un énoncé expliquant clairement de quelle manière chaque intervenant offrira une approche/point de vue unique sur le sujet proposé.
  • pour chaque intervenant – un résumé, où figure la même information que celle demandée aux propositions de communication orale (contexte empirique et théorique et justification de l’étude ou du programme/politique ou de l’intervention; méthodologie générale de l’étude ou approche employée pour concevoir le programme/politique ou l’intervention; un résumé de la question ou des analyses, des résultats et des conclusions; un aperçu des mesures, des recommandations ou des répercussions engendrées, ou qui seront mises en œuvre ou évaluées).

Veuillez noter : le modérateur du symposium (ou l’animateur) doit stimuler la participation des intervenants et de l’auditoire, et faire de la discussion en groupe une expérience enrichissante pour tous. Avant le congrès et la tenue du symposium, le modérateur/animateur doit organiser au moins une réunion, en personne, par téléphone ou par voie électronique, avec les intervenants. Le jour du symposium, le modérateur/animateur est responsable de la gestion du temps imparti (55 minutes) et veille à ce que le symposium commence et se termine à l’heure, et que chaque membre du groupe d’intervenants dispose d’un temps de parole équitable. Le modérateur/animateur s’assure également de réserver 15 minutes pendant le symposium pour donner la parole aux membres de l’auditoire et veille à ce que la discussion se termine à l’heure prévue.

Le modérateur doit présenter son symposium sur place/en personne. Au congrès de 2023, la SCP permettra à l’un des intervenants qui participent aux symposiums de présenter le symposium de manière virtuelle ou à la discrétion de l’organisateur du symposium, sous forme de préenregistrement. Tous les autres intervenants doivent être sur place/en personne.


PRÉSENTATIONS PAR AFFICHES

Affiches papier (55 minutes)

Les affiches sont des présentations de recherches individuelles et indépendantes qui permettent une interaction et des échanges sur la recherche présentée par le chercheur avec les participants du congrès. Les affiches (format papier) constituent la méthode de présentation de recherches empiriques la plus appropriée et la plus efficace.

Les affiches doivent utiliser des images et des diagrammes, mais peu de mots/texte.

Le titre de l’affiche doit indiquer les résultats de l’étude (ou des études) ou parler de l’efficacité ou de l’impact d’une politique/programme ou d’une intervention.

Les propositions de présentation par affiches doivent comporter les renseignements suivants : justification, aperçu de la méthodologie, résumé des analyses ou des évaluations réalisées, conclusions qui découlent des résultats ou de l’évaluation et aperçu des mesures, des recommandations ou des répercussions.

Des précisions sur la préparation des affiches seront communiquées lorsque la proposition sera acceptée.

D’ici le 6 juin, toutes les personnes acceptées pour présenter une affiche doivent fournir leur affiche accompagnée d’une narration hors-champ. Celle-ci sera offerte sur la plateforme virtuelle de la SCP et le service des communications de la SCP en fera la promotion au cours de l’été. Le personnel du congrès de la SCP étudie également différentes façons d’accroître la visibilité et la portée des affiches présentées sur place tout au long des trois jours du congrès.